Publicité

Guerre Israël-Hamas : nouvelles manifestations à Tel-Aviv pour demander le départ de Netanyahu

Sur la place Habima de Tel-Aviv, des milliers d'Israéliens se sont réunis ce samedi 27 janvier pour protester contre leur gouvernement et sa supposée inactivité en vue de la libération des otages détenus par le Hamas. Durant l’attaque du 7 octobre dernier, quelque 250 personnes ont été enlevées et emmenées à Gaza, selon les autorités israéliennes. Une centaine a été libérée fin novembre, en échange de prisonniers palestiniens. Pour autant, 104 otages seraient toujours retenus captifs dans le territoire palestinien, et 28 seraient morts.

Netanyahu « prend en otage les otages »

« Honte, honte, honte », pouvait-on entendre lors de ces manifestations d’après RFI. Les protestataires réclament notamment un vote, voire un départ de Benyamin Netanyahu. « Le Premier ministre israélien prend en otage les otages, indique l’un des manifestants interrogés par RFI. Ils n'ont aucune chance de sortir en vie à cause de Netanyahu. S'ils sortent vivants, ça signifie que ce sera la fin de Netanyahu et c'est vraiment la dernière des choses qu'il souhaite. »

Le Premier ministre israélien avait déjà vu un tel mouvement se former la semaine précédente. En conférence de presse, ce samedi, Benyamin Netanyahu a fustigé ces actes : « Les protestations des familles d’otages ne sont d’aucune utilité, mais donnent plutôt l'occasion au Hamas d'élargir ses revendications et retardent la libération des otages. » Il a de nouveau rappelé son objectif, « éliminer le Hamas », sans pour autant revenir sur le...


Lire la suite sur LeJDD