Guerre Israël-Hamas: ce que l'on sait des otages toujours retenus à Gaza

Depuis l'attaque du Hamas sur le territoire israélien le 7 octobre dernier, entre négociations, libérations et rapatriement de corps, 120 otages sont toujours retenus dans l'enclave palestinienne. Le point sur la situation des captifs le mardi 7 juin.

Une majorité d'hommes, une douzaine de femmes, une dizaine de soldats et une quarantaine de corps sans vie. Voilà ce que l'on sait des 120 otages toujours captifs dans la bande de Gaza entre les mains du Hamas, selon une base de données compilées par l'AFP. Outre ces 120 otages, quatre Israéliens enlevés avant le 7 octobre 2023 sont également retenus : Avera Mengistu et Hisham Al-Sayed, deux civils présumés vivants entrés volontairement en 2014 et 2015 à Gaza, et les dépouilles d'Oron Shaoul et Hadar Goldin, soldats tués durant la guerre de 2014 à Gaza.

À ce jour, 112 otages ont été libérés : 105 pendant une trêve d'une semaine fin novembre, cinq auparavant et deux début février lors d'une opération israélienne à Rafah. Dans le détail, ont été relâchés 33 mineurs, 49 femmes adultes et 30 hommes adultes, principalement des travailleurs agricoles thaïlandais. Israël est par ailleurs parvenu à rapatrier 19 corps.

À écouter aussiOtages israélien à Gaza: «Soutenir les familles et faire libérer leurs proches est notre objectif»


Lire la suite sur RFI