Guerre Israël – Hamas : L’armée israélienne bombarde toujours Gaza avant la démission attendue de son ancien chef

Tapis de bombes - Benny Gantz, ancien soutien de Benyamin Netanyahou qui demande un plan pour « l’après-guerre », devrait démissionner du cabinet de guerre

Discussions sur un cessez-le-feu, contestation politique sur « l’après-guerre »… Rien n’y fait. L’armée israélienne continue de pilonner Gaza, des témoins faisant état de frappes dans différents secteurs du petit territoire palestinien ce samedi au petit matin. Depuis plusieurs jours, les bombardements ont redoublé de violence. L’une de ces frappes, jeudi, sur une école de l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), a fait 37 morts selon un hôpital local.

Accusant le Hamas d’avoir utilisé à dessein cette école pour lancer des attaques, l’armée israélienne a dit avoir tué lors de cette frappe « 17 terroristes ». Le Hamas, qui a déclaré que 14 enfants avaient notamment péri, a dénoncé de « fausses informations ». Le chef de l’Unrwa, Philippe Lazzarini a, lui, accusé Israël d’avoir frappé « sans avertissement préalable » cette école à Nousseirat qui abritait, selon lui, « 6.000 personnes déplacées » par les combats.

« Nous avons découvert des restes humains d’enfants, de femmes et de personnes âgées »

Tout près, dans le camp d’al-Bureij, six personnes ont été tuées et plusieurs blessées dans une attaque israélienne à la roquette visant une maison, selon des médecins de l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa. D’intenses (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Guerre Israël-Hamas : Des streamers lèvent un million d’euros pour Gaza en cinq jours
Guerre Israël-Hamas : Pierre Perret s’en prend à Rima Hassan, la « pasionaria en carton »
Guerre Israël-Hamas : Des Gazaouis réduits à manger « de l’herbe et à boire des eaux usées », alarme l’OMS