Publicité

Guerre Israël-Hamas : Jean-Luc Mélenchon et LFI manifestent devant le siège de l'ONU pour un cessez-le-feu à Gaza

Plus de cent jours après le début de la guerre entre Israël et le Hamas, aucun accord sur un cessez-le-feu n’a été trouvé entre les deux belligérants. Jean-Luc Mélenchon, leader de la France insoumise, s’est donc rendu au siège de l’ONU, à Genève, samedi 3 février, pour le réclamer de nouveau. Ce n’était pas une visite formelle, mais une véritable manifestation devant le Palais des Nations. Aux côtés de plusieurs membres du parti de gauche et d’environ 2 000 personnes, d’après les informations du Parisien, il a exigé un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

« À cet instant, des femmes, des hommes, des enfants, des familles par milliers, centaines de milliers, vivent sous les bombes, le massacre, les crimes, la frayeur et de cet enfer monte la clameur du peuple, la nôtre », a clamé Jean-Luc Mélenchon face au cortège. Depuis les attaques du 7 octobre dernier, il ne masque jamais son opinion sur le conflit et n’hésite pas à qualifier de « génocide », la politique d’Israël.

« Heureusement qu’il y a l’ONU »

À Genève, le fondateur de La France insoumise a d’ailleurs récidivé : « Il ne faut pas que le génocide qui se commet en ce moment à Gaza devienne le mode accepté de règlement des problèmes. » Il a également tenu à remercier le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, qui a demandé la fin des tueries. « Heureusement qu’il y a l’ONU parce que sinon il n’y aurait que la barbarie », a soufflé Jean-Luc Mélenchon.

Alors que la bande de Gaza serait devenue « inhab...


Lire la suite sur LeJDD