Publicité

Guerre Israël-Hamas : Javier Milei annonce le « projet » de déménager l'ambassade d'Argentine à Jérusalem

Le sulfureux président argentin, Javier Milei, a atterri, mardi 6 février, en Israël, où il entame sa première visite à l'étranger depuis son élection le 19 novembre dernier. Dès sa descente de l'avion, accueilli par le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, Javier Milei a annoncé sa volonté « de déplacer l'ambassade à Jérusalem-Ouest », alors qu'elle actuellement située près de Tel-Aviv, a fait savoir franceinfo. Si cette annonce a été saluée par le bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, le Hamas, au pouvoir à Gaza, l'a « fermement condamnée », la qualifiant de « violation des droits » des Palestiniens et du « droit international ».

À lire aussi Javier Milei, un Thatcher sous stéroïdes

L'Argentine deviendrait ainsi l'un des rares pays à implanter sa représentation diplomatique à Jérusalem, enjeu du conflit entre Israël et le Hamas. En effet, la plupart des pays entretenant une présence diplomatique formelle auprès des autorités israéliennes ont leur ambassade à Tel-Aviv. Cinq pays ont actuellement leur ambassade basée à Jérusalem : la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Guatemala, le Honduras, le Kosovo et les États-Unis - depuis 2018 -. Jérusalem a été coupée en deux à l'issue de la première guerre israélo-arabe. Ainsi, la partie ouest de la ville, où Javier Milei souhaite implanter son ambassade, est sous le contrôle des Israéliens.

Dans l'après-midi, Javier Milei s'est rendu au mur des Lamentations, dans la vieille-ville de Jér...


Lire la suite sur LeJDD