Publicité

Guerre Israël-Hamas : la Cour internationale de justice ordonne à l’État hébreu d’assurer une aide humanitaire à Gaza

Outre le bilan humain et les destructions dans la bande de Gaza, la guerre entre Israël et le Hamas, débutée le 7 octobre 2023 avec les attaques du groupe islamiste sur l'État hébreu, a provoqué une catastrophe humanitaire dans l'enclave palestinienne assiégée par l'armée israélienne. Selon l'ONU, qui déplore une aide insuffisante pour répondre aux besoins de la population, la majorité des 2,4 millions d'habitants du territoire est menacée de famine.

Jeudi 28 mars, dans une ordonnance, la Cour internationale de justice (CIJ), la plus haute instance judiciaire de l'ONU, a ordonné à Israël d'assurer « une aide humanitaire de toute urgence » aux civils sur place, a fait savoir Le Monde. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le Hamas a félicité la décision de la CIJ et a demandé sa « mise en œuvre immédiate » afin qu'elle ne devienne pas « lettre morte ». « Il n'y a pas un autre endroit dans le monde où un aussi grand nombre de personnes font face à une famine imminente », a résumé sur le réseau social X le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies.

À lire aussi Guerre Israël-Hamas : le gouvernement israélien accuse le groupe palestinien de se servir du ramadan pour « enflammer la région »

Saisie par l'Afrique du Sud, la juridiction avait ordonné en janvier à Israël de faire tout son possible pour empêcher un « génocide » dans le territoire palestinien, l'État hébreu jugeant « scandaleuses » de telles accusations. Ce jeudi, le Premier ministre israélien, Benj...


Lire la suite sur LeJDD