Guerre Hamas-Israël : Toutes les questions que l’on se pose après la libération des quatre otages

replay - Israël est à la fête depuis samedi. L’armée a annoncé la libération, lors d’une opération militaire « complexe », de quatre otages israéliens. Reste des zones d’ombre et les accusations du Hamas envers Israël, et inversement

Au lendemain d’une opération jugée « difficile » ayant permis la libération de quatre otages israéliens, l’armée israélienne a bombardé dimanche la bande de Gaza. Si en Israël, depuis samedi, les habitants célèbrent le retour de Noa, Almog, Andrey et Shlomi, le mouvement islamiste palestinien Hamas a fait état de 274 personnes tuées dans le camp de réfugiés de Nousseirat où l’assaut a été mené. Entre joie, colère, réactions et couacs, retour sur un sauvetage et ses zones d’ombre.

Comment s’est déroulée l’opération de libération ?

L’armée israélienne a annoncé dans un communiqué samedi avoir libéré quatre otages israéliens, en vie, lors d’une opération militaire « difficile » à Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza. Le contre-amiral Daniel Hagari, porte-parole de l’armée israélienne, a rapidement donné davantage de précisions sur cette opération, affirmant que les otages étaient détenus dans deux bâtiments différents, de trois ou quatre étages. « Il y avait des familles et des gardes », a-t-il détaillé aux journalistes.

Selon le contre-amiral, Noa Argamani était détenue dans un appartement quand les trois autres otages étaient retenus ensemble, d(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Guerre Israël – Hamas : Noa, Andrey, Shlomi, Almog... Qui sont les quatre otages israéliens libérés ce samedi ?
Guerre Hamas-Israël : Bombardements israéliens à Gaza, au lendemain de la libération des quatre otages
Guerre Hamas-Israël : Ce que contient l’accord pour la libération des otages