Publicité

Guerre Hamas-Israël : le mouvement islamiste revendique l'attaque meurtrière à Jérusalem et appelle à une « escalade »

Trois personnes ont été tuées et au moins six autres blessées, dont certains grièvement, selon le dernier bilan de la police israélienne. Deux hommes seraient « venus en voiture et armés, l'un d'un M-16, et l'autre d'un pistolet ». Ils ont ouvert le feu vers 7h40 « près d'un arrêt de bus » dans la zone de Ramot, a déclaré le directeur de la police de Jérusalem, Doron Torgeman à la presse sur les lieux de l'attentat. Les deux assaillants « ont été tués rapidement par deux soldats qui n'étaient pas en service et un civil qui leur a tiré dessus », a précisé la police. Dans un communiqué repris par BFMTV, le Hamas a revendiqué l'attaque, appelant également à une « escalade de la résistance » contre Israël.

« Les frères Mourad Nemr (38 ans) et Ibrahim Nemr (30 ans) (...), membres des brigades Ezzedine al-Qassam de Sour Baher, un quartier de Jérusalem-Est se sont sacrifiés en menant une opération qui a tué trois colons et en a blessé d'autres », déclare le Hamas dans un communiqué. La police israélienne a confirmé que les deux assaillants, des frères originaires de Jérusalem-Est, ont été abattus.

Un dernier bilan fait état de trois morts : deux femmes, de 24 et 60 ans, ainsi qu'un homme de 73 ans, annonce la presse israélienne. Un civil et deux militaires ont neutralisé les attaquants à Jérusalem, selon la police. Un assaillant a été abattu et le second grièvement blessé. Les terroristes étaient arrivés en voiture au carrefour de Givat Shaul et ont ouvert le feu sur un arrêt de...


Lire la suite sur LeJDD