Publicité

Guerre Israël-Hamas : la femme qui a ironisé sur la mort d’un bébé juif jugée en comparution immédiate

Laure Boyer / HANS LUCAS

Une influenceuse va être déférée et jugée en comparution immédiate vendredi, au tribunal judiciaire de Paris, rapporte BFMTV. La jeune femme avait d’abord été placée en garde à vue pour apologie du terrorisme.

À lire aussi Les images des attaques du Hamas contre Israël seront diffusées à l’Assemblée nationale

Sur le réseau social Instagram, la jeune femme avait ironisé sur les massacres commis par le Hamas lors de son attaque du 7 octobre. Elle s’exprimait sur une rumeur, toujours non confirmée, qui évoque un bébé juif retrouvé dans un four et placé là par les combattants islamistes. « Je me pose la question s’ils ont mis du sel, du poivre… S’ils ont mis du thym ? », avait-elle glissé dans une vidéo.

Sept ans de prison et 100 000 euros d’amende

L’ambassade d’Israël en France avait fermement condamné ces propos, qualifiés de « négationnistes et antisémites ». Une enquête a été ouverte, le 3 novembre, pour apologie du terrorisme par le parquet de Paris. Elle encourt jusqu’à sept ans de prison et 100 000 euros d’amende.

À lire aussi Guerre Israël-Hamas : Tsahal accepte des « pauses » quotidiennes dans le nord de Gaza

L’information évoquant un bébé israélien placé dans un four, rapportée par un secouriste israélien, n’a jamais été confirmée par une source officielle.


Lire la suite sur LeJDD