«Guerre froide» entre la Chine et le États-Unis: les illusions d'une comparaison

Le président américain Donald Trump et son homologue chinois à Pékin. | Fred Dufour / AFP

[TRIBUNE] La rivalité sino-américaine est bien moins stable que du temps de l'URSS. Plutôt que de renforcer la logique des blocs, l'Europe devrait faire valoir ses propres intérêts face à la Chine.

Face à l'emballement géopolitique actuel, les références historiques ont quelque chose de rassurant. La «nouvelle Guerre froide» déclarée par les États-Unis à la Chine donne un visage familier à la rivalité mondiale et multiforme entre les deux puissances du XXIe siècle. Pourtant la compétition sino-américaine actuelle est bien plus instable que du temps de l'URSS. Plutôt que d'alimenter une illusoire logique des blocs, l'Europe doit faire valoir ses propres intérêts face à la Chine. La géopolitique d'aujourd'hui n'est pas le rapport de force d'hier. Et les risques de demain sont bien différents de ceux de la Guerre froide.

Comme du temps de l'URSS, une compétition pour la domination mondiale fait rage dans tous les domaines et sur tous les continents. Après la guerre douanière de Donald Trump contre les exportations chinoises en 2018, le conflit sanitaire de la pandémie de Covid-19 dégénère en affrontement diplomatique: les autorités américaines viennent de fermer le consulat de Chine à Houston au Texas entraînant en représailles, la clôture de la représentation américaine à Chengdu au Sichuan. Quant à l'affrontement entre valeurs chinoises et valeurs occidentales, il fait partie de la rhétorique ordinaire des leaders chinois et américains. Les tensions militaires montent en Asie où l'expansionnisme chinois se heurte aux alliés des États-Unis: Japon, Corée du Sud, Philippines, Taïwan et Inde. En Eurasie et dans l'océan indien, les nouvelles «routes de la soie» de Xi Jinping profitent du retrait américain. Et en Afrique, l'Occident perd du terrain face à Pékin.

À LIRE AUSSI Les États-Unis ne pourront battre la Chine que s'ils tirent les leçons de la Guerre froide

Les bouleversements géopolitiques actuels (...) Lire la suite sur Slate.fr

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.