Guerre commerciale. Droits de douane : l’UE et les États-Unis enterrent la hache de guerre

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

L’Union européenne (UE) et les États-Unis ont décidé de suspendre pour quatre mois les droits de douane punitifs qu’ils s’étaient infligés ces dernières années, sur fond de guerre commerciale entre leurs géants aéronautiques respectifs, Airbus et Boeing. Après les années Trump, les deux blocs veulent prendre “un nouveau départ” et se donner le temps de résoudre leurs différends.

La décision, actée vendredi 5 mars lors d’une conversation téléphonique entre le président américain Joe Biden et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, “marque une première étape vers la renaissance d’un partenariat commercial transatlantique, mis à rude épreuve depuis près de 17 ans”, observe CNN.

El Mundo rappelle que “les deux blocs avaient versé aux avionneurs d’importantes subventions, directes et indirectes, dès le début des années 90. Pendant 15 ans, cela n’avait posé aucun problème, mais depuis une rupture en 2004, ils n’avaient pas réussi à enterrer la hache de guerre”.

Le différend avait été porté devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC), qui avait autorisé en 2019 les États-Unis à appliquer des droits de douane punitifs contre l’UE. Cette dernière avait obtenu la même autorisation un an plus tard.

Les Européens avaient tendu la main à Donald Trump avant l’entrée en vigueur des surtaxes contre les produits américains, mais l’ancien président, “qui avait déjà lancé les hostilités contre les exportations européennes d’acier et d’aluminium, n’avait rien voulu savoir”, raconte Le Soir. Avec la décision de vendredi, “une page de l’‘ère Trump’ se tourne”, ajoute le quotidien belge.

La présidente de la Commission européenne, citée par Politico, a été la première à commenter l’accord. “Nous

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :