"La guerre civile a commencé" : ces irréductibles de Trump se préparent au combat

France 2
·1 min de lecture

Ces soutiens sans faille de Donald Trump sont des survivalistes. Ils font partie de la mouvance conspirationniste qui a été révélée au grand jour durant les six derniers mois de la campagne. Pour eux, les événements du Capitole marquent le début d'un mouvement de résistance.

Cindy, Ken et Ginger étaient à Washington à ce moment-là. Cinq personnes sont mortes après l'invasion du Congrès, mais ils ne regrettent rien. "C'est le prix à payer pour défendre notre liberté", affirment-ils. Face aux policiers, Ken s'est interposé pour permettre aux manifestants de s'enfuir. Il se dit aujourd'hui prêt à en découdre. Pas question de "s'abaisser" : "Joe Biden ne sera jamais mon président", clame ce quinquagénaire pour qui "la guerre civile a commencé''.

"Ils vont tout couper : la télévision, les téléphones..."

Cindy, elle, s'est décidée à acheter une arme quand elle a "entendu tout ce qui se passait dehors, la police qui a dit qu'elle ne nous protégeait plus, mais seulement le gouvernement et l'establishment, comme à Washington". Outre l'indispensable carabine et une paire de talkies-walkies, cette fleuriste à la retraite a amassé des vivres pour plusieurs semaines.

"Ils vont tout couper : la télévision, les téléphones, croit-elle savoir. Il va y avoir une panne d'électricité géante, et le président ne s'adressera à nous que grâce à un système de communication (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi