Guerre au Soudan: les paramilitaires s'emparent d'el-Fula, capitale stratégique du Kordofan Ouest

Au Soudan, les paramilitaires du général Mohammed Hamdan Dogolo, dit Hemedti, continuent leur avancée. Après avoir pris le contrôle d’une grande partie du Darfour, ils se sont saisi ce 20 juin 2024 de la ville d'el-Fula, la capitale du Kordofan Ouest. Ils ont notamment pris le contrôle des principaux bâtiments.

Après juste quelques heures d’affrontement tôt jeudi matin, l’armée du général Abdel Fattah al-Burhan s’est retirée de la ville d’el-Fula, la laissant aux mains des Forces de soutien rapide (FSR) du général Hemedti, qui ont aussitôt pris le contrôle des principales installations, notamment le quartier général de l’armée ainsi que le siège du gouvernement provincial. Et les FSR ont dans la foulée nommé et installé un nouveau gouverneur du Kordofan Ouest, l’un des 18 États qui composent le Soudan.

Il y a donc bien la volonté de prendre le contrôle administratif de la région, comme ils l’ont fait pour le Darfour : les paramilitaires y contrôlent en effet toutes les capitales des quatre États du Darfour du sauf celle d’el-Fasher, capitale du Darfour du Nord qui n’est toujours pas tombée entre leurs mains après plus d’un mois de combats.

Une prise symbolique et stratégique

El-Fula est une prise hautement symbolique : les FSR peuvent dire qu’ils contrôlent un État de plus, qu’ils sont en train de gagner la guerre. Et surtout, dans le Kordofan Ouest, se trouve la région d’Abyei, un territoire dont le statut est contesté et qui comprend la plus importante concentration de champs pétrolier dans la région.


Lire la suite sur RFI