Guerre à Gaza: la Turquie suspend toute relation commerciale avec Israël

Une nouvelle étape est franchie dans la dégradation des relations entre Ankara et Tel-Aviv. Jeudi 2 mai, le ministère turc du Commerce a publié un court communiqué dans lequel il annonçait que les exportations et importations avec Israël sont désormais suspendues. Une décision pour protester contre la guerre menée par le gouvernement de Netanyahu dans la bande de Gaza où plus d’un million de personnes sont menacées par la famine.

La position turque depuis l’attaque du Hamas du 7 octobre était de plus en plus difficile à tenir, souligne notre correspondante à Ankara, Céline Pierre-Magnani. Le président Erdogan avait certes soutenu les Palestiniens, comme il le fait depuis des années dans les instances internationales. Il avait tenu des propos très directs à l’encontre du Premier ministre israélien, allant jusqu’à comparer Benyamin Netanyahu à Hitler. Mais les discours étaient de plus en plus en contradiction avec les faits. La poursuite du commerce entre la Turquie et Israël faisait l’objet de nombreuses critiques ces derniers mois.

À lire aussiGuerre à Gaza: la Turquie restreint ses exportations à Israël, qui réplique


Lire la suite sur RFI