Guerre à Gaza: la Cité humanitaire des Émirats au secours des évacués

Les enfants sont les premières victimes de la guerre d’une violence inouïe qui oppose Israël au Hamas à Gaza. D’après l’Unicef, un enfant y est blessé ou tué toutes les dix minutes. Parmi les rescapés, une poignée ont pu être évacués vers les Émirats arabes unis. Le pays a déjà accueilli près de 700 patients gazaouis grièvement blessés ou malades avec au moins un de leur proche et ambitionne d’en soigner 2 000 gratuitement. Pendant leur traitement, ces exilés palestiniens sont hébergés à la Cité humanitaire des Émirats. Le lieu a ouvert exceptionnellement ses portes à RFI, une première pour un média international.

Avec notre envoyée spéciale aux Émirats, Sophie Guignon

Aux portes du désert, la cité humanitaire des Émirats peut accueillir jusqu’à 12 000 personnes. Aujourd’hui, 1 300 palestiniens y sont hébergés.

« Nous avons un service traiteur avec trois repas par jour, explique Mubarak El Qahtani, le porte-parole de Emirates Humanitarian City. C’est comme dans un hôtel. Ici ce sont les aires de jeux, on a plein de jeux pour les enfants de tous âges. Ça leur permet d’oublier un peu ce qu’ils ont vu. »

À lire aussi«On m’a opéré sans anesthésie»: des enfants blessés évacués par Abou Dhabi hors de l'enfer de Gaza

Un départ obligé dans le futur...


Lire la suite sur RFI