Publicité

Guerre à Gaza: à l'ONU, veto russe et chinois à la résolution américaine pour un cessez-le-feu

À New York, le Conseil de sécurité de l'ONU vient de se réunir avec à l'ordre du jour l'examen d'une nouvelle résolution d'origine américaine en vue de parvenir à une trêve dans la bande de Gaza. Alors que les États-Unis avaient déjà mis leur veto à deux reprises à des textes du même genre, cette fois, ce sont les Russes et les Chinois qui ont mis leur veto à la résolution présentée par les États-Unis.

Le cynisme et les dissensions des membres permanents du Conseil de sécurité ont malheureusement à nouveau joué à plein, raconte la correspondante de RFI à New York, Carrie Nooten, et ce malgré la situation extrêmement inquiétante des Gazaouis. LaRussie et la Chine, depuis plusieurs jours, l'avaient fait comprendre : hors de question de laisser passer un cessez-le-feu réclamé par les États-Unis, alors que ceux-ci ont bloqué la plupart des initiatives diplomatiques depuis cinq mois et demi.

Sur le fond, Washington a mis au vote un texte jugé trop alambiqué. L'appel au cessez-le-feu qu'a réclamé Anthony Blinken dans les médias n'est pas aussi clair dans la résolution qui présente des faiblesses. C'est ce que pense Moscou, mais d'autres membres aussi, dont, étonnamment, l'Algérie qui représente le monde arabe au Conseil de sécurité et a voté contre cette résolution.


Lire la suite sur RFI