Publicité

Guerre à Gaza : à l’hôpital Al-Chifa, l’armée israélienne face à un succès en trompe-l’œil ?

L’assaut israélien du complexe hospitalier d’Al-Chifa est en train de devenir la plus longue opération militaire depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas. C’est la deuxième fois que l’armée de l'État hébreu y intervient en six mois.

C’est en train de devenir la plus longue "opération ciblée" de l’armée israélienne dans sa guerre contre le Hamas. Depuis dix jours, des combats font rage à l’hôpital Al-Chifa, dans la bande de Gaza. Un deuxième assaut contre ce complexe hospitalier, le plus grand et le plus ancien de l’enclave palestinienne, depuis le 7 octobre.

Environ un millier de soldats israéliens, soutenus par des chars, sont entrés dans les bâtiments d’Al-Chifa, lundi 18 mars, pour une opération de "nettoyage" de la présence de combattants du Hamas et de son allié, le Jihad islamique.

"Un succès tactique"

Ce deuxième raid aurait dû être rapide puisque l’armée israélienne avait déjà annoncé en novembre, lors du premier assaut, avoir "vidé" les lieux de la présence du Hamas. Cette première opération était aussi censée avoir permis à Israël d’obstruer un dédale de tunnels sous l’hôpital servant aux combattants palestiniens.

Malgré d'intenses combats dans une zone supposément "nettoyée", l’armée israélienne présente l’opération comme un succès. Elle souligne avoir pu "éliminer des dizaines" de combattants ennemis et localiser de nouvelles "infrastructures et caches d’armes" dans l’hôpital.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Gaza : ce que l’on sait de l’opération israélienne à l’hôpital Al-Chifa
"Ce n’est plus un centre de soins, c’est une fosse commune", affirme le directeur de l'hôpital Al-Chifa à Gaza
Ce que l'on sait des tirs israéliens sur un convoi d'aide à Gaza et la bousculade mortelle