Guadeloupe : les remises de peines facilitées pour les détenus vaccinés ?

·1 min de lecture
Les détenus non vaccinés contre le Covid-19 d’un centre pénitentiaire de Guadeloupe seraient incités à se voir injecter le vaccin en échange d’une réduction de peine ou de permissions. (Photo d'illustration)
Les détenus non vaccinés contre le Covid-19 d’un centre pénitentiaire de Guadeloupe seraient incités à se voir injecter le vaccin en échange d’une réduction de peine ou de permissions. (Photo d'illustration)

Un formulaire incitant à la vaccination semblant promettre une remise de peine aux détenus du centre de Baie-Mahault fait polémique, indique LCI.

C'est une nouvelle polémique qui vient entacher la campagne de vaccination en France. Comme le rapporte LCI, les détenus non vaccinés contre le Covid-19 d'un centre pénitentiaire de Guadeloupe seraient incités à se voir injecter le vaccin en échange d'avantages, à l'instar d'une réduction de peine ou de permissions.

Une attestation de vaccination proposée par l'ARS de Guadeloupe, ainsi que par l'unité sanitaire du centre pénitentiaire de Baie-Mahault, situé au centre de l'île, suggérerait qu'elle serait « prise en compte dans les dossiers de demandes de permission, d'aménagement de peine et l'octroi des réductions de peine supplémentaires ». Massivement relayée sur les réseaux sociaux, celle-ci a été perçue par un grand nombre de détenus comme une forme de chantage et sa diffusion a été interrompue.

À LIRE AUSSI Vaccination : une France scindée en deux

Le ministère de la Justice reconnaît une « maladresse »

Contacté par LCI, le secrétaire local de FO Pénitentiaire a confirmé qu'il a « pu trouver le document en question », évoqué par des détenus, en précisant néanmoins que les surveillants pénitentiaires n'avaient pas été mis au courant de sa distribution. « Les détenus y voient du chantage, et en prison le chantage engendre des débordements », a-t-il également déploré.

Face à l'ampleur de la polémique, le ministère de la Justice, joint par la chaîne d'information, a évoqué une « maladresse » et affirmé qu'il allait s'assurer que « ce formulaire ne soit plus donn [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles