La Guadeloupe reconfinée pour au moins 3 semaines : "On ne s'y attendait pas du tout"

·1 min de lecture

Après la Martinique, c'est au tour de la Guadeloupe ! L'île se reconfine pour au moins trois semaines, à partir de mercredi soir 20 heures. Les autorités ont pris leur décision lundi en fin de journée. Le confinement apparaît comme la seule solution pour faire face à la progression massive du nombre de cas de Covid-19 dans l'archipel. Jamais un tel niveau d'incidence du virus n'avait été atteint, avec 828 cas pour 100.000 habitants. C'est presque quatre fois plus que la moyenne nationale. Il y a trois semaines encore, on recensait dix fois moins de cas de Covid-19.

"Il y a trois semaines, on était à 300 cas détectés par semaine, la semaine dernière à 1.000 et là nous sommes à 3.100 cas, avec une accélération dans les derniers jours ce qui nous amène droit dans un mur", alerte Alexandre Rochatte, le préfet de Guadeloupe. "Si on garde la même pente, on sera à 6.000 cas la semaine prochaine. Vous imaginez ce que ça représente pour un territoire comme la Guadeloupe ?" Aucun des 22 patients actuellement en réanimation n'était vacciné, ont ajouté les autorités locales. Là-bas, seuls 16% de la population a reçu les deux doses, ce qui n'est pas assez pour freiner la circulation du virus. 

Des déplacements limités à 10 km

Le couvre-feu est donc avancé à 20 heures. En journée, circuler dans un rayon de 10 km sera soumis à des restrictions. Au-delà, il faudra ressortir l'attestation pour justifier d'un motif impérieux. S'installer sur la plage sera interdit. Les gymnases, stades et pisc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles