Guadeloupe: le patron de l'hôpital de Pointe-à-Pitre exfiltré par la police

·2 min de lecture
MEDIACORTEX/SIPA

Victimes de violences commises par des militants contre l'obligation vaccinale des soignants,

Le directeur du CHU de Guadeloupe et ses deux adjoints ont dû être exfiltrés par la police de leurs bureaux assiégés mardi par des militants contre l'obligation vaccinale des soignants, a annoncé à l'AFP la direction de l'hôpital. Le bâtiment administratif du CHU de Guadeloupe, théâtre des tensions autour de la question de l'obligation vaccinale des soignants, a été assiégé mardi et la direction "séquestrée" dans ses bureaux avant d'être finalement "exfiltrée" par la police, a expliqué à l'AFP le directeur général du CHU, Gérard Cotellon.

"J'ai été extrait avec un coup de poing dans les côtes et un énorme coup sur la tête, j'ai perdu connaissance pendant 10 secondes je pense", a précisé M. Cotellon. Son adjoint, Cédric Zolezzi, a également indiqué avoir été molesté. "On m'a déchiré ma chemise, j'ai reçu de l'urine sur moi pendant que je courais vers une voiture de police", a-t-il assuré, se déclarant "choqué". La direction a annoncé son intention de déposer plainte.

Lire aussi:Covid : poussée de fièvre en Guadeloupe

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a exprimé mercredi à l'issue du Conseil des ministres "toute (sa) solidarité" avec le directeur du CHU, qui a été "frappé, séquestré par des militants antivax".

"C'est honteux, c'est révoltant, c'est scandaleux, et c'est inadmissible en République", a ajouté le représentant du gouvernement, en rappelant que les soignants "ne comptaient ni leurs heures, ni leurs nuits" pour combattre l'épidémie de Covid, qui a conduit le gouvernement à décréter mercredi l'état d'urgence sanitaire dans plusieurs territoires d'Outre-mer, dont la Guadeloupe.

«Une mêlée de rugby»

Si cette exfiltration n'a pas donné lieu à des interpellations, elle a été comme une "mêlée de rugby",(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles