Guadeloupe : un isolement de sept jours imposé pour tous les touristes à leur arrivée

À Sainte-Rose, en Guadeloupe, la saison touristique bat son plein, mais celle-ci est désormais menacée par l'annonce d'une septaine obligatoire pour toutes les personnes arrivant dans l'archipel, décidée afin de freiner l'épidémie de coronavirus. L'inquiétude et l'incompréhension sont de mise du côté des commerçants. "On tue l'économie de la Guadeloupe" "La durée moyenne d'un séjour touristique, c'est dix jours. Lorsqu'on demande aux personnes de venir chez nous et pendant sept jours, de ne pas sortir de leur hôtel, ça veut dire qu'elles n'ont plus que trois jours pour visiter la Guadeloupe. [...] Qui va aller dans un pays pour se retrouver confiné ?", déplore Marie-Laure Ciprin, présidente de Cluster Maritime Archipel Guadeloupe, qui regrette que l'on "tue l'économie de la Guadeloupe". Fragilisés par la pandémie, plusieurs opérateurs touristiques espéraient se refaire une santé cette saison. L'affaire semble désormais mal engagée.