Guadeloupe : les habitants attendent beaucoup de la venue de Sébastien Lecornu

·1 min de lecture

Sébastien Lecornu était attendu depuis longtemps ici. Le ministre, qui a abordé la question de l'autonomie des deux départements, sera aux Antilles avant tout pour parler de la crise sanitaire. Son arrivée surprise est donc une bonne nouvelle pour Grégory, un habitant. "Ce qui serait davantage intéressant, c'est qu'il y ait des réponses", explique cet ingénieur informatique de 38 ans, qui voudrait que le ministre ne parle que de la situation sociale et pas d'autonomie. "On a demandé des points bien précis, on ne veut notamment pas d'obligation [vaccinale], mais on n'a pas demandé l'autonomie."

>> LIRE AUSSI - Guadeloupe : l'autonomie de l'île s'invite dans les manifestations contre l'obligation vaccinale

Le Guadeloupéen se dit "content d'être Français" : "Je suis fier d'être Français et je veux continuer à l'être en ayant la possibilité d'avoir les mêmes droits, autant en Guadeloupe qu'en France que dans n'importe quel autre département français."

L'espoir d'un apaisement des tensions

Patricia espère qu'en étant ici en Guadeloupe, le ministre comprendra mieux le refus de l'obligation vaccinale de la part d'une partie de la population. "Je pense que c'est une bonne chose qu'il vienne parce qu'à 8.000 kilomètres, on n'a pas la notion de ce qui se passe exactement ici", détaille-t-elle. "Ça va peut-être diminuer les tensions." Sébastien Lecornu doit s'entretenir avec les élus locaux et les représentants syndicaux rapidement après son arrivée. On ne sait pas encore s'il ren...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles