Guadeloupe : des gestes barrières indispensables face à l'afflux de touristes

En Guadeloupe, le port du masque n'est pas obligatoire sur le sable, mais il l'est à l'arrière-plage. Pourtant, de nombreux touristes semblent l'ignorer. Pour d'autres, dans l'Hexagone ou sous les tropiques, le virus ne prend pas de vacances. Les réservations pour les excursions en mer sont moins nombreuses que l'an passé. Mais souvent, lorsque le téléphone sonne, Sandra Perez, directrice d'exploitation d'une société d'excursion en mer, rassure les touristes : "On me demande beaucoup s'il y a des distanciations, s'il y a du gel hydroalcoolique, si les masques sont portés." Des consignes sanitaires placardées partout Dans l'un des lieux les plus fréquentés par les touristes, un zoo planté en pleine forêt tropicale, difficile d'échapper aux consignes sanitaires, qui sont placardées un peu partout. Les visiteurs semblent disciplinés. "On est habitués à le porter depuis mars, moi ça ne me gêne pas du tout", confie une vacancière masquée.