Guadeloupe : Gérald Darmanin annonce l'envoi d'une cinquantaine d'agents du GIGN et du Raid sur l'île

·2 min de lecture

CRISE - La nuit de vendredi à samedi a été marquée par les violences, malgré le couvre-feu imposé

Les blocages ont repris samedi en Guadeloupe après une nouvelle nuit de pillages et d’incendies lors de laquelle des policiers et gendarmes ont été visés par des tirs, faisant un blessé léger, malgré le couvre-feu imposé face à la dégradation de la mobilisation anti-pass sanitaire.

A l’issue d’une réunion de crise en fin de journée à Paris, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé l’envoi dans l’île d’une cinquantaine de membres des forces d’élite du GIGN et du Raid, tandis que son collègue chargé des Outre-mer, Sébastien Lecornu, annonçait qu’une réunion se tiendrait lundi soir autour du Premier ministre Jean Castex avec les parlementaires et les présidents des assemblées de la Guadeloupe, ainsi qu’avec le ministre de la Santé Olivier Véran. Le président de la région Guadeloupe, Ary Chalus, a pour sa part « appelé à l’apaisement ». « Il faut qu’on retrouve un calme, il faut éviter le feu », a-t-il ajouté sur BFMTV.

Des « tirs à balles réelles » sur des policiers

Dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu’un couvre-feu avait été instauré entre 18h et 5h, des pharmacies et des commerces de téléphonies ont notamment été visés. Selon le ministère de l’Intérieur, 29 interpellations ont été effectuées. « La nuit a été très agitée », a confié une source po(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus en Guadeloupe : Routes bloquées au quatrième jour de grève générale
Coronavirus : Pourquoi les Outre-mer restent réticents à l’obligation vaccinale et au pass sanitaire
Coronavirus en Guadeloupe : Les manifestations contre l'obligation vaccinale se poursuivent mardi
Coronavirus en Guadeloupe : Inquiétude du président de Région face à la grève générale illimitée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles