En Guadeloupe, deux surveillants d'une prison poignardés par un détenu

GUADELOUPE - Un détenu de droit commun du centre pénitentiaire de Baie-Mahault en Guadeloupe a attaqué deux surveillant à l’aide d’un pic de fabrication artisanale vers 14h30 (heure de Paris).

Selon BFMTV, l’agresseur, en proie à des troubles psychiatriques et pas radicalisé, a été interpellé après s’être retranché quelques minutes dans l’un des quartiers de la prison. Il a ensuite été hospitalisé, car blessé par balles au niveau de la jambe, rapporte Ouest France

 L’un des deux surveillants a été blessé au niveau de la poitrine et le second a été plus légèrement blessé au flanc, à l’épaule et à la main. Ils ont également été hospitalisés.

“Le centre pénitentiaire de Baie-Mahault, qui a été conçu pour 480 détenus, héberge actuellement plus de 730 détenus et le quartier de la maison d’arrêt compte 136 matelas au sol”, détaille l’Ufap-Unsa Justice. À Basse-Terre, compte encore le syndicat, “la maison d’arrêt est conçue pour 136 places” et 201 détenus y sont reclus

 Trois suicides de détenus ont été recensés en trois semaine en avril dernier dans ce même centre pénitentiaire.

 

 

À voir également sur Le HuffPost:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post