Guadeloupe : derrière la contestation sanitaire, des tensions sociales et économiques

Le démantèlement des barrages bloquants a commencé dimanche en Guadeloupe où sont arrivés les renforts de forces de l'ordre partis de la métropole, mais les violences se poursuivaient contraignant le rectorat à suspendre lundi l'accueil des élèves dans les écoles, collèges et lycées. Pouvoir d'achat, prix de l'essence, chômage... la colère dépasse désormais la question de l'obligation vaccinale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles