Guadeloupe : couvre-feu abaissé à 18 heures à Pointe-à-Pitre et aux Abymes

·1 min de lecture
© Carla BERNHARDT / AFP

Le couvre-feu, fixé à 20 heures sur toute la Guadeloupe début janvier en raison de la situation sanitaire, a été abaissé à 18 heures dans les communes de Pointe-à-Pitre et des Abymes jusqu'à dimanche, a indiqué vendredi le préfet du département après une nouvelle flambée de violence. L'heure du couvre-feu, qui commençait à 20 heures en Guadelo, a été abaissée à 18 heures en Guadeloupe dans les communes de Pointe-à-Pitre et des Abymes jusqu'à dimanche, a indiqué vendredi le préfet du département après une nouvelle flambée de violence.

>> LIRE AUSSI - Guadeloupe : des manifestants anti-pass envahissent pour la nuit le Conseil régional

Un gendarme blessé à balle réelle à Pointe-à-Pitre jeudi

Plusieurs heurts ont éclaté jeudi sur l'île antillaise où un gendarme a été blessé à balle réelle à Pointe-à-Pitre. Quatre individus ont été interpellés, dont un mineur, a indiqué le préfet dans un communiqué. Le pronostic vital du gendarme n'est pas engagé et une enquête a été ouverte. La semaine dernière, le collectif d'organisations mobilisé contre l'obligation vaccinale avait appelé l'ensemble de l'île à se joindre à une journée "île morte" " et à se "mobiliser partout, dans la rue et devant les entreprises".

Sur fond de contestation de l'obligation vaccinale, le bâtiment administratif du centre hospitalier de Basse-Terre a été pris pour cible par une quarantaine de personnes qui ont tenté d'y pénétrer. Dans la commune des Abymes, en marge de pillages, les forces de l'ordre ont n...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Guadeloupe : le CHU submergé par la vague Omicron, les manifestants toujours dans la rue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles