Guadeloupe : des armes de guerre volées dans des locaux de la douane à Pointe-à-Pitre

·1 min de lecture

Les violences se poursuivent en Guadeloupe, après un week-end émaillé de violences. Un incendie s'est déclaré dans les locaux des douaniers dans la nuit de vendredi à samedi à Pointe-à-Pitre selon Le Figaro, une information confirmée par le service police-justice d'Europe 1. Les locaux ont aussi été volés. À l’intérieur, il y avait des coffres-forts. L’un d’eux a été embarqué par les voleurs. Des armes de guerre se trouveraient à l'intérieur, notamment des pistolets 9 mm semi-automatiques Sig-Sauer, un fusil à pompe et un pistolet automatique 9 mm. À ce stade, les autorités ne savent pas si les malfaiteurs ont réussi à ouvrir le coffre.

>> LIRE AUSSI - Guadeloupe : le démantèlement des barrages a commencé, mais les violences se poursuivent

Enquête ouverte pour vol avec dégradation

Les voleurs n’auraient pas réussi à voler le coffre de munitions. Pour l’heure, les autorités n’ont pas idée du nombre d’individus impliqués. Le procureur de la République de Pointe-à-Pitre a ouvert une enquête pour vol avec dégradation en bande organisée, menée par la section de recherches de la Gendarmerie de Guadeloupe.

 

 


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles