Guérie du Covid-19, Roselyne Bachelot confie avoir cru mourir "à un moment très précis"

franceinfo
·1 min de lecture

Visiblement émue, Roselyne Bachelot est revenue, vendredi 23 avril, sur les jours durant lesquels elle a été hospitalisée, peu après avoir été testée positive au Covid-19, fin mars. La ministre de la Culture, qui avait été placée sous oxygène, a confié sur le plateau de BFMTV avoir cru mourir "à un moment précis". "On se dit que c'est le moment", se souvient-elle. "Je suis quelqu'un qui essaye d'apprivoiser la mort au maximum. Tous les soirs, je me dis que peut-être, c'est le dernier soir", raconte la ministre.

>> Covid-19 : retrouvez les dernières informations dans notre direct

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les jours de convalescence forment une "sorte de sinusoïde", selon la ministre. "Pendant trois quatre jours, vous n'avez plus de signes et puis tout d'un coup la maladie revient", se remémore-t-elle.

Aujourd'hui guérie, Roselyne Bachelot assure toutefois que "les séquelles sont importantes". "Je les surmonte", ajoute-t-elle. "Les gens qui ont été touchés par la maladie (...) savent très bien que c'est une maladie qui va durer plusieurs mois", poursuit-elle en référence aux personnes atteintes d'un "Covid long", une forme persistante de la maladie.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi