Pas guéri, Paris suit le rythme monégasque

Libération.fr
Le milieu Julian Dreaxler (2d) est congratulé par ses coéquipiers après avoir inscrit le but de la victoire pour le PSG face à Lyon au Parc de Princes, le 19 mars 2017

Pas encore remis de son traumatisme européen, le Paris SG reste en lice pour le titre en Ligue 1 : balloté par des Lyonnais joueurs, il s’est imposé 2 à 1 dimanche au Parc des Princes et reste à trois longueurs du leader monégasque.

L’ouverture du score lyonnaise, dès la 6e minute sur corner et par l’inévitable Alexandre Lacazette (23e but en 24 matches de championnat), a quand même fait passer un frisson d’inquiétude au Parc des Princes, dix jours après la déroute parisienne à Barcelone (4-0, 1-6) en Ligue des champions.

Mais le talent de Javier Pastore, qui n’a pas joué au Camp Nou, a remis le PSG en selle: l’Argentin au sens du foot inné a offert deux buts à Adrien Rabiot (34e) puis à l’Allemand Julian Draxler (40e).

Le quadruple champion de France en titre, qui se trouvait dans l’obligation de gagner après le succès de Monaco à Caen (3-0) dimanche, reste donc à trois longueurs de la tête du classement, à huit journées de la fin du championnat.

Il peut donc encore espérer profiter d’un ou deux faux pas de la redoutable machine monégasque, qu’il affrontera après la trêve internationale, le 1er avril en finale de la Coupe de la Ligue, pour panser ses plaies européennes avec une couronne nationale.

Lyon très offensif

La prestation parisienne face à Lyon, une semaine après le succès étriqué chez la lanterne rouge Lorient (2-1), ne rassure quand même pas sur les chances parisiennes en Coupe de la Ligue ou en Ligue 1, surtout en comparaison de l’épatante réussite monégasque.

Face à des Lyonnais en configuration très offensive, le PSG a en effet commencé par afficher beaucoup de fébrilité, à l’instar d’un Serge Aurier par ailleurs très en jambes mais qui, dès la 11e minute, offrait un corner aux Lyonnais alors qu’il n’était pas menacé.

Les hommes d’Unai Emery ont aussi multiplié les récriminations auprès de l’arbitre du match, au point qu’Edinson Cavani en a été averti (20e).

Il faut dire que, dans le jeu, il a aussi commencé par beaucoup souffrir: après l’ouverture du score de (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

ATP - Indian Wells: Federer à nouveau sur sa planète
Tennis: Vestina remporte Indian Wells
Ligue 1: Monaco et Mbappé toujours sur leur nuage, le PSG ne lâche rien
Ligue 1: Mbappé met Monaco à distance de Nice et du PSG
Ligue 1: le Paris SG gagne face à Lyon 2-1 et reste à 3 points du leader Monaco

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages