Guéant : après le paiement de sa dette, son avocat appelle à le faire sortir de prison

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Claude Guéant
    Haut fonctionnaire et homme politique français

Claude Guéant a été incarcéré lundi 13 décembre à la prison de la Santé, en application de sa condamnation en 2017 dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur. Trois jours après, le jeudi 16 décembre, l'ancien grand commis de l'État a payé la totalité de sa dette au Trésor public grâce à des prêts qui lui ont été consentis par des proches. Le même jour, une demande d’aménagement de sa peine a été présentée au juge puisque la cause de son incarcération a disparu. Aucune audience n’a cependant encore été fixée.

 

LIRE AUSSI - Incarcération de Claude Guéant : explications de son avocat

"Rien ne justifie cette situation"

Invité sur Europe Week-End dimanche, son avocat Philippe Bouchez El Ghozi a réagi et estimé que plus rien ne justifie le maintien de son client en détention. "Ce qui était vrai pour l'incarcérer doit aussi être vrai pour le faire sortir immédiatement de prison. Je ne comprendrais pas d'ailleurs que l'on ait décidé de l'incarcérer extrêmement vite et qu'on décide de le maintenir en prison ou de laisser un certain temps, alors que rien aujourd'hui ne justifie cette situation", a-t-il affirmé.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

"J'attends que la justice se saisisse de ce dossier, que l'on fixe une date d'audience pour que l'on puisse enfin le faire sortir dans la mesure où la cause de son incarcération a totalement disparu", a-t-il également appelé. "L'objectif est évidemment de pouvoir lui p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles