Le groupe du Rassemblement National doit 500.000 euros au Parlement européen

1 / 2

Le groupe du Rassemblement National doit 500.000 euros au Parlement européen

Le groupe de l'ex-FN doit rembourser des dépenses injustifiées, telles que des dîners luxueux ou encore des bouteilles de champagne.

Plus d'un demi-million d'euros a été réclamé lundi au groupe du Rassemblement National (RN, ex-FN) français au Parlement européen en remboursement de dépenses injustifiées, dont des cadeaux, des bouteilles de champagne coûteuses et des dîners luxueux.

La décision a été prise lundi en fin d'après-midi avec le soutien unanime du Bureau du Parlement européen, un organe de direction de l'institution chargé notamment de valider les comptes des différents groupes politiques, a-t-on appris de source parlementaire.

Le groupe ENL (Europe des nations et des libertés, ENF en anglais), qui avait été sommé une dernière fois de se justifier fin mai, n'aura toutefois par d'argent à verser, puisque l'administration du Parlement avait gelé par précaution plus de 500.000 euros du budget de fonctionnement 2018 de ce groupe, qui s'élève à plus de trois millions d'euros.

Dépenses non admissibles

Au Parlement européen, les huit groupes politiques se voient chacun attribuer un budget annuel pour leurs frais de fonctionnement. Le Bureau du Parlement, qui rassemble son président, l'Italien Antonio Tajani, et 14 vice-présidents, décide des montants alloués à chaque groupe en fonction de sa taille.

Le rapport financier du groupe ENL pour l'année 2016 n'avait pas été validé par le Bureau et un audit externe avait relevé pour 477.780 euros de dépenses considérées comme non admissibles. Soit par manque...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi