Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre victime d'une cyberattaque, des usines à l'arrêt

·1 min de lecture

Le groupe pharmaceutique et cosmétique Pierre Fabre a été victime d'une cyberattaque et certains sites de production sont à l'arrêt, a indiqué mercredi le troisième laboratoire français. "Une partie des activités de production a été arrêtée", a affirmé une responsable de la communication du groupe, sans en donner l'ampleur. La cyberattaque a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi, selon la direction, confirmant une information de France Bleu Occitanie. "La distribution des produits n'est toutefois pas interrompue", a-t-elle précisé.

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1