Le groupe Kärcher demande à Valérie Pécresse de ne plus utiliser son nom

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Valérie Pécresse
    Femme politique française

C'est un terme symbolique des années Sarkozy qui a été remis sur le devant de la scène par Valérie Pécresse. La semaine dernière, lors d'un déplacement dans le sud-est, la candidate LR avait annoncé son intention de "ressortir le Kärcher car il a été remis à la cave par François Hollande et Emmanuel Macron depuis dix ans". Cet usage de la marque de nettoyeurs à haute pression d'eau a fortement mécontenté l'entreprise qui s'est offusqué dans un communiqué publié mardi.

"Le groupe Kärcher se bat, depuis des années, pour que sa marque ne soit pas exploitée sur la scène politique française, où elle n'a pas sa place, et s'oppose à ce qu'elle soit associée à tout parti ou courant politique", écrit la société, qui demande "aux personnalités politiques et aux médias de cesser immédiatement tout usage de sa marque dans la sphère politique, qui porte atteinte à sa marque et aux valeurs de l'entreprise".

Lire aussi - Présidentielle : déjà un trou d'air dans les sondages pour Valérie Pécresse?

"La marque Kärcher n'est 'l'étendard' d'aucun parti politique, mais la propriété exclusive des sociétés Kärcher. Elle ne peut et ne doit être utilisée que pour désigner les produits des sociétés Kärcher. Le groupe Kärcher déplore ainsi la méconnaissance par certaines personnalités politiques du respect de ses droits", ajoute le groupe créé en 1935. 

Deux ans avant la présidentiel...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles