Le groupe franco-argentin Cuarteto Tafi dévoile en exclusivité le clip splendide de "Yo Soy el Indigo", avec Leïla Martial en invitée

Annie Yanbekian
·1 min de lecture

Cuarteto Tafi, quartette franco-argentin formé à Toulouse il y a huit ans, fusionne des cultures musicales de différents continents autour de la chanteuse Leonor Harispe : le bouzouki grec de Ludovic Deny, la guitare et l'oud de Matthieu Guenez, les percussions afro-latines de Frédéric Theiler.

En préambule au lancement officiel, vendredi 19 mars 2021, de leur quatrième album Amanecer ("Aube"), la formation dévoile ce jeudi, pour Franceinfo Culture, le somptueux clip de la chanson Yo Soy el Indigo ("Je suis l'indigo"), un titre à la dimension mystique et philosophique. Cuarteto Tafi a invité pour l'occasion la chanteuse Leïla Martial, bien connue des amateurs de jazz et de musiques improvisées, artiste vocale 2020 aux Victoires du jazz.
.

Yo Soy el Indigo (Paroles : Leonor Harispe. Musique : Deny, Guenez, Theiler), extrait de l'album Amanecer (sortie : 19 mars 2021 chez Tierradentro). Clip réalisé par Cédric Gleyal / Uriprod.

Une chanson inspirée par le drame de George Floyd et les violences policières

L'écriture des paroles de la chanson a été inspirée par le meurtre de l'Afro-Américain George Floyd par un policier, le 25 mai 2020 à Minneapolis, explique Leonor Harispe dans un texte de présentation de Yo Soy el Indigo, évoquant aussi les incidents survenus en France. "Nous non plus nous ne pouvions plus respirer", écrit-elle en allusion aux supplications ("I can't breathe", "je ne peux pas respirer") de Floyd avant de mourir. "Indignée par les violences policières des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi