Le groupe français Justice accuse Justin Bieber de plagiat

Benjamin Pierret
·2 min de lecture

Les Français de Justice reprochent à Justin Bieber d'avoir plagié leur logo sur la pochette de son dernier album, Justice, sorti ce vendredi.

Le logo du nouvel album de Justin Bieber, Justice, ressemble-t-il un peu trop à celui du duo électro français du même nom? Rolling Stone annonce que l'équipe juridique du groupe a fait parvenir une ordonance de cessation à celle du chanteur canadien, lui demandant de ne pas utiliser le "T" en forme de croix, qu'ils ont déposé en 2008.

Le sixième opus de Justin Bieber est sorti ce vendredi, mais la couverture a été dévoilée le 26 février dernier. Le 10 mars, neuf jours avant la sortie, les conseillers de Justice ont fait parvenir un courrier au management de Justin Bieber, lui demandant de ne pas utiliser le terme "Justice" avec la fameuse croix à la place du T, déposée comme marque - qu'il appellent "The Mark" - par le duo Justice en 2008 et devenue leur emblème.

"Récupération illégale"

"Votre utilisation de la Mark est illégale. Vous n'avez pas reçu l'autorisation de Justice de l'utiliser", déclare le courrier, toujours selon Rolling Stone. "De plus, le travail de Bieber n'est en rien affilié, soutenu ou sponsorisé par Justice. Une telle utilisation de la Mark est non seulement illégale mais elle risque de tromper les consommateurs et de les embrouiller."

"Par votre récupération illégale de la Mark, vous êtes désormais sujets à des actions légales immédiates", prévient la lettre.

Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter

"Nous avons reçu des centaines de messages"

"Le matin où Bieber a annoncé son album, c'était difficile de louper (les similitudes)", estime le manager de Justice Tyler Goldberg dans les colonnes du magazine américain. "Nous avons reçu des messages de centaines de personnes dans la journée - des gens du métier, des fans de Justice - et les mecs de Justice ont reçu des tonnes de messages."

L'équipe de Justice joint à son courrier un e-mail daté du 29 avril 2020, dans lequel l'équipe de Justin Bieber leur demande le contact du designer à l'origine du logo du duo. Ce dernier a répondu en se disant disponible.

"Non seulement l'équipe de Bieber était au courant de l'utilisation de la Mark par Justice, mais elle a cherché à travailler avec le même artistes pour plus ou moins la dupliquer pour l'album", accuse la lettre. "C'est la base de la mauvaise foi et de l'infraction délibérée."

Rolling Stone note que la croix apparaît également sur des pulls vendus par Justin Bieber à l'occasion de la sortie de son disque. L'équipe de Justice assure que leur demande a été "rejetée" par l'équipe de Justin Bieber, qui aurait réfuté les accusations.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :