Un groupe de défense des animaux demande la fermeture d'un zoo thaïlandais où les animaux sont laissés à l’abandon

Des dizaines d'animaux apparaissent maltraités et laissés à l’abandon sur des images bouleversantes d’un zoo apparemment illégal sur une île thaïlandaise. Des visiteurs choqués ont filmé les conditions sordides du centre pour singes Samui Monkey Centre de Koh Samui, dans le sud de la Thaïlande, le 26 mars. Les chaînes qui maintenaient les singes en place étaient si courtes que les animaux devaient rester debout toute la journée, au risque de mourir étouffés en s'asseyant pour soulager leurs membres douloureux. D'autres primates émaciés étaient retenus dans de petites cages rouillées où ils se déplaçaient nerveusement, en grattant leur propre fourrure. Dans d'autres parties du zoo délabré, des oiseaux exotiques étaient maintenus en cage incapables de voler, et des crocodiles mal nourris étaient couchés sur du béton, avec des eaux peu profondes remplies d’algues pour patauger. Des tas d'ordures étaient empilés à côté des animaux qui risquaient ainsi de contracter des infections et virus mortels.

L'état des animaux gardés illégalement sans permis, selon les groupes de défense, s'est détérioré à cause des restrictions de voyage liées à la pandémie du Covid-19 qui ont anéanti l'industrie touristique du pays, les propriétaires n’étant plus en mesure d’assumer les coûts d'entretien des animaux. L’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) invite désormais le gouvernement thaïlandais à fermer le centre qui offrirait une « vie misérable » aux animaux qui ont « un besoin essentiel de compagnie ». D’après eux, les animaux ne reçoivent « pas de nourriture ou d'eau », et les oiseaux ne peuvent « voler à plus d'un mètre ». Le chef de PETA, Jason Baker, a écrit à Thanya Netithamkul, le directeur général du Département des Parcs Nationaux et de la Protection de la Faune et de la Flore, afin de demander la fermeture du centre.

Il a ainsi écrit : « PETA a reçu de nombreuses plaintes au sujet de cette installation et a récemment obtenu des séquences vidéo qui illustrent les conditions inadaptées et la souffrance des animaux solitaires qui sont forcés d'y vivre. Cela inclut un ours et d'autres animaux qui dépérissent dans des cages vides et délabrées, des singes qui vivent dans des cages exiguës, un singe enchaîné qui fait les cent pas et souffre de détresse mentale extrême, etc. L'établissement garde les animaux de manière illégale sans les permis appropriés, en plus de traiter ces animaux sensibles avec cruauté. Des installations comme le Samui Monkey Centre ne font que ternir l'image du tourisme thaïlandais, alors que Koh Samui et d'autres provinces s’apprêtent à rouvrir leurs portes aux touristes internationaux. C'est donc le moment de fermer cette installation et de permettre aux animaux d'être transférés dans des sanctuaires dignes de confiance. À l'avenir, le tourisme éthique pourrait contribuer au rebond de l'industrie touristique en perte de vitesse en Thaïlande ». Le Samui Monkey Centre n'a pas répondu aux demandes de commentaires aujourd'hui (8 avril).