Le groupe BTS pourrait continuer à donner des concerts pendant son service militaire

Le groupe coréen BTS à la Maison Blanche en mai 2022. - AFP
Le groupe coréen BTS à la Maison Blanche en mai 2022. - AFP

Les sept membres de BTS pourraient être en mesure de se produire à l'étranger tout en effectuant leur service militaire obligatoire. Lors d'une commission de défense nationale tenue par l'Assemblée nationale sud-coréenne ce lundi, le ministre de la Défense du pays, Lee Jeong-seop a clarifié la position du ministère sur les conditions d'enrôlement des stars mondiales de K-pop, en pause depuis juin dernier.

"Je pense que BTS pourrait s'engager dans l'armée, tout en ayant le temps de s'entraîner et de se produire à l'étranger", a-t-il déclaré, comme le rapporte le média coréen News1.

Peine de prison et stigmatisation sociale

En Corée du Sud, tous les hommes âgés de 18 à 30 ans sont tenus de servir dans l'armée pendant au moins 18 mois. Refuser de faire son service militaire est considéré comme un crime dans le pays, qui peut conduire à une peine de prison ou à une stigmatisation sociale.

Certains Sud-coréens prennent alors parfois des mesures extrêmes - essayer de prendre du poids ou subir des opérations chirurgicales inutiles - pour y échapper. Des exemptions sont parfois accordées à certains athlètes d'élite, comme les médaillés olympiques, ou à des musiciens classiques, mais les pop stars n'y ont pas droit.

Des artistes sud-coréens tels que Steve Yoo ou MC Mong avaient alors fait le choix de refuser de servir l'armée, une décision qui avait fortement nui à leur carrière dans le pays.

La "loi BTS"

En 2020, le groupe de K-pop a bénéficié d'une révision de la loi sud-coréenne sur le service militaire - surnommée la "loi BTS" - faisant passer de 28 à 30 ans l'âge maximum de la conscription lors de situations exceptionnelles.

Mais les membres de BTS - notamment Jungkook, 24 ans et Jin, 29 ans qui doit rejoindre l'armée d'ici l'année prochaine - n'ont jamais montré de réticences à effectuer leur service militaire.

"En tant que jeune homme sud-coréen, je pense que le service militaire est un parcours naturel. Et comme je l'ai toujours dit, je répondrai à l'appel du pays quand il se présentera", avait déclaré Jin à l'AFP en 2020.

Outre, la question de la participation à des concerts, le Parlement sud-coréen doit également trancher prochainement sur un projet de loi qui pourrait réduire la durée du service militaire des stars de la K-pop de deux ans à trois semaines.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles