Vous avez grossit à cet endroit ? Attention cela peut annoncer la maladie d'Alzheimer

Les personnes de plus de 40 ans présentant un excès de graisse au niveau de la taille pourraient avoir un risque accru de développer la maladie d’Alzheimer, révèle une étude réalisée par l'Institute of Radiology (MIR) de la Washington University School of Medicine à St. Louis aux Etats Unis. Cette recherche va être présentée la semaine prochaine lors de la réunion annuelle de la Société nord-américaine de radiologie.

Quel est le lien entre la graisse abdominale et la maladie d'Alzheimer ?

Selon l'Organisation mondiale de la Santé, la maladie d'Alzheimer représente 60 à 70 % des cas de démence, touchant environ 55 millions de personnes dans le monde, avec 900 000 cas estimés en France. Afin de détecter plus précocement les personnes à risque, des chercheurs ont analysé les associations entre les protéines amyloïdes et tau, reconnues pour perturber la communication cellulaire cérébrale, avec des indicateurs tels qu'un indice de masse corporelle (IMC) élevé, l'obésité, la résistance à l'insuline et la graisse abdominale chez 54 participants en bonne santé cognitive, âgés de 40 à 60 ans. Ces participants ont été soumis à des évaluations comprenant des mesures de glucose et d'insuline, des tests de tolérance au glucose, ainsi qu'à une imagerie par résonance magnétique (IRM) abdominale permettant de mesurer la graisse sous-cutanée et viscérale. Cette dernière correspond à une accumulation de graisse qui se met autour de l’ensemble (...)

Lire la suite sur Top Santé

Une pharmacienne dévoile un bouillon riche en collagène à tester si vous voulez prévenir les rides
L’aliment à avoir à chaque repas pour baisser vos Gamma GT rapidement
Un nutritionniste dévoile ce que contient réellement votre barquette de carottes râpées
Vous avez acheté du jambon persillé ? Il pourrait bien être porteur de salmonelles
Comment bien choisir son chou-fleur ? L’astuce d'une diététicienne