"Grossier" et "cruel" : Lara Fabian, cette règle de The Voice qu’elle déteste

Le grand jour approche. Le samedi 18 janvier prochain, The Voice fera son retour sur les petits écrans, à l'occasion d'une neuvième saison. Un défi pour Lara Fabian qui a rejoint, pour la première fois, l'équipe de coachs du célèbre télé-crochet. Mais avant d'accepter ce challenge, l'interprète de Je t'aime redoutait une règle. "Quand la production m'a appelée (...), j'ai immédiatement voulu savoir si le retournement de fauteuil en cas de refus allait revenir", a confié Lara Fabian à Télé 7 Jours. Pour rappel, lors des premières saisons de l'édition française de l'émission, les coachs se retournaient à la fin de chaque prestation, même s'ils n'avaient pas été convaincus par le chanteur en herbe. Cette règle avait changé, n'imposant plus aux célébrités de s'expliquer avec le candidat. Cette année, la contrainte n'est plus. Les coachs devront se retourner afin de discuter avec le talent présent sur scène et de justifier leur choix.

Et ce, pour le plus grand bonheur de Lara Fabian, qui n'appréciait guère l'ancienne règle. "Ça me paraît crucial d'expliquer à un artiste les raisons pour lesquelles nous ne l'avons pas choisi", a-t-elle ainsi estimé auprès de nos confrères. "Au Québec, les coachs n'ont pas cessé de se retourner (...) En plus d'être grossier, c'est cruel. Il est primordial de donner de la tendresse, d'avoir de l'empathie et au moins un regard pour ceux à qui l'on a dit 'non'", a-t-elle poursuivi. La nouvelle coach prend déjà son rôle très à cœur.

Cette année, la production

Retrouvez cet article sur GALA

Elite : Danna Paola prend la pose au côté d’un ancien coach de The Voice
PHOTOS - Les coupes de cheveux tendance pour le printemps/été 2020
Ingrid Chauvin absente du tournage de Demain nous appartient explique les causes de son absence
Bernadette et Claude Chirac émues par ce geste symbolique envers l'ancien président
EXCLU - Brigitte Macron se change les idées avec ses élèves