La grosse somme de l’UE que recevra la Grèce pour doper son tourisme

·1 min de lecture

Athènes peut se frotter les mains... La Grèce recevra 800 millions d'euros de l'UE pour soutenir son tourisme. "Ce plan de 800 millions d'euros va faciliter l'accès aux liquidités pour les entreprises du secteur du tourisme", a indiqué Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, citée dans un communiqué publié à Bruxelles. La commissaire a souligné que l'UE "continue à coopérer étroitement avec les pays membres pour trouver des solutions réalistes afin d'atténuer l'impact de l'épidémie du coronavirus en vertu des réglementations européennes".

Plus de 20% du Produit intérieur brut (PIB) grec dépend des recettes touristiques, qui ont subi une réduction importante depuis le début de la pandémie au printemps 2020. Afin de relancer ce secteur, la Grèce a été l'un de premiers pays de l'UE à préparer une plateforme pour délivrer des certificats sanitaires. Mardi, sept pays européens dont la Grèce ont commencé à délivrer leurs premiers certificats. Les autres pays sont la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l'Allemagne, la Croatie et la Pologne.

>> A lire aussi - Frontières, migrants, putsch... le torchon brûle entre la Turquie et la Grèce

Ce "service passerelle" opéré par la Commission permet de vérifier et d'authentifier les signatures numériques contenues dans les codes QR des certificats, sans traitement de données à caractère personnel, en consultant les "clés de signature" stockées dans des serveurs nationaux.

"Les citoyens peuvent imprimer ce certificat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Armes hypersoniques, IA... découvrez les nouveaux investissements de l'US Army pour contrer la Chine
Inclusion et RSE : “Toute la société doit se saisir de cette question”
Certificat sanitaire : l'UE lance son système, 7 Etats-membres déjà connectés
Premier cas mondial chez l'homme de grippe aviaire H10N3 en Chine, Pékin cherche à rassurer sur le risque d’épidémie
L’Allemagne va tester un revenu de base de 1.200 euros sur 122 personnes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles