"La plus grosse blague !" : Céline Dion mêlée malgré elle à la campagne de Donald Trump

·1 min de lecture

Après avoir été testé positif à la Covid-19 et avoir été hospitalisé au centre militaire de Walter Reed, Donald Trump avait tenu à rassurer ses supporters. Depuis, le président américain se laisse volontiers aller à quelques pas de danse lors de ces meetings. Mais venu faire campagne en Caroline du Nord, le magnat de l'immobilier a surpris son auditoire en optant pour une ballade de Céline Dion, rapporte Le Journal de Montréal ce lundi 2 novembre.

Or, c'est bien le choix de chanson de la chanteuse québécoise qui a étonné les commentateurs. Car Donald Trump n'a pas opté pour "J'irai où tu iras" ou "pour que tu m'aimes encore", mais bien pour "My heart will go on", tiré du film Titanic. Un choix qualifié d'"étrange", puisque faisant écho à un navire qui coule, par la cheffe d'antenne de CNN, qui échangeait alors avec une journaliste sur place. Les animatrices de l’émission The View ont quant à elles été prises d'un fou rire à la vue de ces images. "Soit il n’a pas regardé le film, soit il ne s’en rend pas compte... C’est la plus grosse blague !", a ironisé Joy Behar.

Si l'équipe de Céline Dion n'a pas commenté l'affaire, la diva ne semble pas particulièrement fan du républicain. D'après Stephanie Winston Wolkoff, ancienne conseillère et amie intime de Melania Trump, citée par le New York Magazine, la chanteuse n'avait pas hésité à décliner la proposition du président américain qui l'avait invitée à chanter lors de son intronisation. Un coup dur pour l'homme d'affaires interdit par (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince William malade du Covid : la reine était morte d'inquiétude
Le prince William fait déjà la loi chez les Windsor : ce mot d’ordre incontesté
Valérie Trierweiler accusée de « contester les règles » du confinement, elle réplique
Shannen Doherty rattrapée par le cancer : elle refuse d'être "enterrée trop vite"
Melania Trump hargneuse envers Joe Biden : ce discours qui a surpris