Parti en pole, Grosjean, le miraculé, prend la deuxième place à Indianapolis

·1 min de lecture
Grosjean avait signé une pole historique à Indianapolis.
Grosjean avait signé une pole historique à Indianapolis.

Le circuit d'Indianapolis est, aux États-Unis, tout aussi renommé que celui du Mans en Europe. Y décrocher une victoire fait entrer directement dans l'histoire du sport automobile et, pour mieux y parvenir, une pole position n'est pas inutile car, sur le tracé routier et non, ici, l'anneau de vitesse, cela revêt autant d'importance qu'en Formule 1.

Adepte des deux disciplines, Romain Grosjean avait réalisé un exploit et décroché sa première pole position à l'occasion de sa troisième course en NTT IndyCar Series, moins de six mois après son spectaculaire accident en Formule 1. Après l'Alabama et la Floride, Grosjean démontrait ainsi qu'il a toujours sa pointe de vitesse. Malheureusement, le Franco-Suisse a échoué à la deuxième place du GP d'Indianapolis, derrière le jeune Néerlandais Rinus Veekay.

Battu sur la stratégie

Au volant de sa monoplace Ed Carpenter Racing, Veekay, 20 ans à peine, a pris le meilleur sur Grosjean à une vingtaine de tours de la fin de cette course en comptant 85, sur le tracé routier du célèbre ovale où se disputeront les mythiques 500 Miles dans deux semaines. Veekay a mené 33 des 85 tours et a bénéficié d'une stratégie parfaite de son équipe, qui ne lui a jamais mis de pneus plus durs, pendant la course, et a donc privilégié la performance de bout en bout, alors que Grosjean a bouclé plusieurs tours en pneus durs.

À LIRE AUSSIRomain Grosjean, le miraculé de la F1

« C'est vraiment une bonne journée », s'est néanmoins félicité le Franco [...] Lire la suite