Gros plan sur Kleopatra, l'étrange astéroïde triple en forme d'os pour chien

·2 min de lecture

Les astéroïdes et les comètes fascinent. On sait que certains de ces objets gardent en mémoire les premiers moments de la formation du Système solaire et qu’ils peuvent servir à en contraindre les modèles cosmogoniques. Ils sont aussi à l’origine d’au moins une grande crise biologique sur Terre, celle qui a vu la disparition des dinosaures et c’est pourquoi on cherche aujourd’hui à détecter les astéroïdes géocroiseurs et en particulier les quelque 4.700 d'entre eux potentiellement dangereux, appelés des PHA (Potentially Hazardous Asteroids).

Une autre raison de s’intéresser aux géocroiseurs et que certains d’entre eux, riches en métaux ou en eau, sont des cibles toutes trouvées pour l'exploitation future des astéroïdes. On peut penser qu’elle est inévitable avec l’épuisement des ressources de certains métaux sur Terre et elle pourrait commencer au cours du XXIe siècle, et contribuer à faire des colonies spatiales de Gerard O’Neill autre chose qu'un rêve à l’horizon de sa fin. 

Parmi les chercheurs qui étudient les astéroïdes, il en est un qui est bien connu des lecteurs de Futura : l'astronome français Franck Marchis.  Membre de l'Institut Seti à Mountain View (Californie), spécialiste également des volcans sur Io et très impliqué dans l’imagerie directe d’exoplanètes, c’est aussi un des membres de la start-up française appelée Unistellar à l’origine d’un nouveau type de télescope à destination du grand public. Nous avions consacré un article tout récemment à la dernière version de cet instrument baptisé eQuinox.


Franck Marchis présente l'eVscope dans cette vidéo, expliquant qu'un jour un des utilisateurs prenant part à l'étude des astéroïdes géocroiseurs pourrait sauver l'Humanité. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles