Le gros mensonge du prince Joachim de Belgique pour retrouver sa petite amie

Bien malgré lui, Joachim de Belgique a jeté une forme d'opprobre sur sa famille. Le neveu du roi des Belges Philippe a beau eu s'excuser, ses agissements ne passent pas en Espagne. Car le jeune homme de 28 ans, deuxième fils de la princesse Astrid et du prince Lorenz de Belgique, n'aurait pas seulement eu un comportement imprudent, mais aurait également menti pour se préserver, comme le relatent certains médias de Belgique. Ces derniers ont notamment creusé sur les circonstances de son voyage à Cordoue, en mai dernier. Et les résultats des enquêtes devraient enfoncer davantage le jeune prince.

Car la raison donnée pour ce déplacement, qui a enfreint les règles de la quatorzaine imposées par le roi Felipe VI d'Espagne, n'était pas la vraie. Officiellement, Joachim de Belgique s'est rendu dans la capitale de l'Andalousie pour des motifs professionnels. Il devait notamment y effectuer un stage. Or, selon les informations collectées par le quotidien belge La Capitale, le jeune homme aurait rejoint sa petite-amie depuis près de six ans, l'aristocrate andalouse Victoria Ortiz Martínez-Sagrera, qui fêtait le lendemain de son arrivée son 30ème anniversaire. Pour réussir l'opération, sa belle-mère lui aurait fait octroyer un "sésame", obtenu grâce à un fermier qui travaille pour elle.

Des règles enfreintes

Problème, en se rendant à une soirée privée rassemblant 27 personnes à Cordoue le 25 mai dernier, le fils du prince Lorenz de Belgique n'a pas respecté la quarantaine actuellement imposée

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTOS - Obsèques de Guy Bedos : Emmanuelle Béart, bouleversée, au bras de son mari Frédéric
Omar Sy demande justice pour la mort d’Adama Traoré : son cri du coeur
Patrick et Isabelle Balkany posés en terrasse : cette photo qui irrite les internautes
Mort de George Floyd : sa contamination au coronavirus n'a rien à voir dans son décès
Succession de Karl Lagerfeld : cette bataille d'héritiers qui fait tout traîner