Le gros malaise de Camélia Jordana interrogée sur la police (VIDEO)

·1 min de lecture

En pleine promotion de son nouvel album baptisé Facile x Fragile, Camélia Jordana n’échappe pas aux questions lui rappelant ses nombreuses déclarations polémiques. Dernier exemple en date ce week-end sur RFM où la chanteuse et actrice était l'invitée de Pascal Nègre sur RFM. Après avoir évoqué son dernier album, son passage dans Nouvelle Star ou encore sa carrière au cinéma et son premier scénario de long métrage qu’elle est en train d’écrire, Camélia Jordana a eu droit à une question qui l’a surprise et désarçonnée : « Chanter pour les victimes du Bataclan ou critiquer la police ? »

« Qu’est-ce que c’est que cette question ? », a-t-elle réagi en riant nerveusement. « J’ai l’impression que les gens oublient le Bataclan. Là effectivement, il y a eu tout le débat sur ce que vous avez dit sur la police mais si ce n’est pas le symbole d’être une citoyenne quand on va chanter au Bataclan Quand on a que l’amour », souligne Pascal Nègre en faisant référence à la reprise de cette chanson de Brel par Camélia Jordana, Yaël Naïm et Nolwenn Leroy en novembre 2015 lors de l’hommage national aux victimes des attentats terroristes perpétrés peu avant. Rappelant la « reconnaissance qu’elle a pour la police et tous les professionnels qui étaient sur les lieux et qui ont fait leur travail de manière extraordinaire », Camélia Jordana souligne que lorsqu’elle critique la police, elle ne s’attaque pas à la police en elle-même mais

« pointe le ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi