Le plus gros iceberg du monde s'est détaché de l’Antarctique

·2 min de lecture

Un iceberg équivalant à 40 fois la superficie de Paris s'est détaché de la barrière de glace de Ronne en Antarctique. Il a été photographié par un satellite du programme européen Copernicus.

Un iceberg d'une taille équivalente à la moitié de l'île de Corse, le plus gros au monde, s'est détaché de la barrière de glace de Ronne en Antarctique, selon des images d'un satellite du programme européen Copernicus, a annoncé l'Agence spatiale européenne. L'iceberg, baptisé A-76, fait environ 170 km de long sur 25 km de large, pour une surface totale de 4.320 km2. Il s'est détaché dans la mer de Weddell, selon un communiqué de l'agence de mercredi. Il a été repéré initialement par le British Antarctic Survey (BAS), un organisme de recherches britannique sur les zones polaires qui a une base non loin.

Jusqu'au A-76, le plus gros iceberg était le A-23A, d'une surface de 3.380 km2, dérivant dans la mer de Weddell, selon l'ESA. Les images de l'énorme bloc de glace A-76 ont été prises par le satellite Sentinel-1 dans le cadre du programme européen d'observation de la Terre Copernicus. Selon le Centre national américain sur les glaces, cet iceberg A-76 avait commencé à se séparer le 13 mai de la barrière de Ronne. La station polaire britannique située sur la banquise de Brunt, toujours sur la mer de Weddell, avait déjà été le témoin en février de la rupture d'un iceberg de 1.270 km2.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En novembre, A68 avait fait peur à tout le monde

En novembre 2020, un autre iceberg géant, qui avait été en son temps le plus grand du monde en 2017, s'était dangereusement approché d'une île reculée de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles