Un gros contrat pétro-gazier entre Sonatrach, ENI, Total et Occidental signé en Algérie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est l'une des annonces importantes faites à la suite de la visite de Mario Draghi à Alger. Le chef du gouvernement italien venait chercher auprès du président Tebboune une solution pour accroître son approvisionnement en gaz et en pétrole algérien. Parmi les annonces allant dans ce sens, un consortium de quatre compagnies pétrolières dont l'italien ENI a signé ce mardi 19 juillet un contrat de partage de production pour l'exploitation des champs gaziers et pétroliers du bassin de Berkine d'un montant de quatre milliards de dollars.

Pour Mario Draghi, l'Algérie est devenue un partenaire privilégié, si ce n'est indispensable. L'Italie doit apprendre à se passer de la Russie d'où provenait 45% de son gaz avant la guerre en Ukraine, et une partie de la solution à ce problème dort sous les sables du Sahara, plus précisément dans le bassin de Berkine à la frontière sud de la Tunisie.

« Les accords signés aujourd'hui à Alger reflètent le large spectre de collaboration entre nos pays. L'Algérie est un partenaire très important pour l'Italie, elle est devenue le premier fournisseur de gaz de notre pays », a déclaré Mario Draghi via le compte Twitter du Palais Chigi.

ENI, Total, Occidental Petroleum et la Sonatrach vont y exploiter les gisements d'hydrocarbures durant les 25 prochaines années et en partager la production.

Le partage de production est une nouveauté pour les compagnies opérant en Algérie, nouveauté rendue possible par une modification législative introduite en 2019. Les partenaires devraient récupérer un milliard de barils équivalent pétrole en divers hydrocarbures.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles