"Un gros câlin : avec ou sans la langue ?"

·2 min de lecture

Agrégée en philosophie, essayiste, militante laïque et féministe, Nadia Geerts nous offre désormais chaque semaine son regard depuis la Belgique. C’est "L’œil de Marianneke", la "petite Marianne" en bruxellois. Cette semaine, elle évoque les divisions belges entre franco et néerlandophones.

Cette année, les Belges passeront les fêtes de fin d’année confinés. Pas question de se réunir autour d’une grande table bien garnie pour le traditionnel repas de famille : tout au plus pourra-t-on inviter une personne – deux si on vit seul. Mais qu’à cela ne tienne : les chaînes de télévision publique flamande et francophone nous invitent à un gigantesque « knuffelcontact » virtuel, autrement dit un gros câlin matérialisé par une émission unique pour les 11 millions de Belges. Un gros câlin, chacun chez soi…Par l’effet du Covid-19, l’oxymore devient réalité : déambuler visage découvert est une insupportable provocation, et se masquer un acte de civisme ; le chacun chez soi est un acte de solidarité, et se rassembler l’expression d’un égoïsme coupable. Nous apprenons, contraints et forcés, à être seuls, ensemble. Être seuls, ensemble : ce à quoi se résume peut-être, au fond, notre condition humaine.La fédéralisation de la BelgiqueEt en Belgique, il faut bien dire qu’être seuls ensemble, ça nous parle tout particulièrement. Depuis près de deux siècles, on s’y évertue, avec un succès très variable. Ça avait pourtant bien commencé, en 1830 : on voulait être seuls entre catholiques,...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel BlanquerRentrée obligatoire le 22 juin : la reculade de Jean-Michel Blanquer sur les précautions sanitairesRentrée obligatoire le 22 juin : "On ne pourra pas accueillir tous les élèves"Ecoles : une distanciation "d'un mètre latéral" entre élèves à partir du 22 juinMercredi 22 avril : Collègues et hiérarchie sont persuadés que l'enseignement virtuel est incompatible avec la poursuite du programme