Gris, humide et frais : la France a connu son pire été depuis 2014

·2 min de lecture
La France a connu un déficit d'ensoleillement de 10 % en moyenne cet été (photo d'illustration).

Ce n'est pas qu'une impression : l'été 2021 a été l'un des plus mauvais de la décennie. Pourtant, les températures ne sont pas inférieures aux normales.

De la pluie, de la grisaille qui n'en finit plus, des températures trop fraîches pour découvrir ses jambes. On nous avait promis un été « chaud et sec », on était finalement à deux doigts de lancer une alerte enlèvement pour retrouver le soleil. Le globe n'a pourtant pas été épargné, et nombre de records sont tombés : record national de 49,6 °C au Canada fin juin lors du « dôme de chaleur », record absolu de 54,4 °C dans la vallée de la Mort aux États-Unis, record européen de 48,8 °C en Italie en août. Le mois de juillet a été le troisième plus chaud jamais enregistré sur la planète. Mais en France, à part quelques courts épisodes localisés, pas de gros pic de chaleur à signaler. Alors, a-t-on eu un été si pourri que ça ?

« C'est l'été le plus humide et le plus froid depuis 2014 », reconnaît sans détour Matthieu Sorel, climatologue à Météo-France. « La majeure partie du pays a reçu plus de précipitations que la normale », avec de 25 à 40 % de précipitations en plus que les normales de saison de 1981 à 2010. Seules les Pyrénées (- 10 %) et le pourtour méditerranéen (- 30 % à ? 50 %) ont eu moins de pluie que la normale. Un été particulièrement arrosé, d'autant plus que les six étés précédents ont été très secs.

À LIRE AUSSI Pourquoi le Canada dépasse tous les records de températures

Un été pourtant au-dessus des normales de saison

L'ensoleillement nous a aussi fait défaut cet été, avec un déficit de 10 % en moyenne par rapport aux normales de saison. Tout avait [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles